stafler polyester et composites

Pièces Racing Carbone Kevlar Polyester Composites

FSBK Le Mans 2015

Ouverture du Championnat de France FSBK Le Mans 2015

the-white #1


La première manche du championnat de France FSBK de la saison 2015 a tourné court pour Grégory Leblanc. En effet, le double champion de France est parti à la faute après seulement un tour de course au freinage du virage du Garage Vert. Un résultat blanc qui bien sur contrarie fortement le pilote du team SRC. Si d’autres pilotes sont également partis à la faute et non des moindres, vu les conditions, Grégory Leblanc se retrouve pour la première fois depuis trois saisons dans l’obligation de réagir dès la seconde manche de cet après midi. Forcément déçu, The White entend bien remettre les choses en ordre en fin d’après midi.

« Je n’ai pas compris ce qui s’est passé. J’ai freiné bien en ligne et le train avant m’a tout simplement échappé sans que j’ai le temps de réagir. Je me suis transformé en boule de bowling en glissant au milieu du peloton et j’ai malheureusement fait chuté un concurrent. Je me suis excusé bien sur et je l’ai aidé à relever sa machine car j’ai vite compris que je ne pourrais pas repartir. C’est vraiment dommage car j’étais bien sorti de la grille et j’avais décidé durant les premiers tours de prendre mon rythme tranquillement. J’étais troisième et il n’y avait vraiment pas d’urgence à forcer. Je vais regarder l’acquisition de données pour comprendre car c’est vraiment étrange. Est ce que j’ai freiné un peu plus fort ? Vraiment je n’en sais rien. Heureusement physiquement tout va bien. »

Un point c’est tout !

La première manche du championnat de France Superbike 2015 ne restera pas dans les mémoires pour le double champion de France Superbike. En effet après une chute en première manche, Grégory Leblanc n’a pu faire mieux que 16e dans la seconde cet après midi.
Une déception évidente, pour le pilote du Team SRC, qui ne repart de la Sarthe qu’avec un seul point au compteur, celui de sa pole position de samedi après midi. Maigre, très maigre bilan…

« Je suis très énervé et très en colère. Je n’avais aucune motricité et j’attendais la présentation du drapeau à damiers avec impatience, comme un soulagement. Malheureusement je me suis fait doublé par trois concurrents sous drapeau jaune dans l’avant dernier tour et de fait je me retrouve en dehors des points. Mais plus que ce fait de course, le point le plus délicat reste cette absence de motricité. Nous avions décidé de choisir un nouveau pneumatique en accord avec Pirelli mais malheureusement ce choix s’est vité révélè inapproprié.
C’est comme ça il faut faire avec mais c’est la première fois depuis que je suis chez Kawasaki que je repars d’une épreuve sans avoir marqué le moindre point en course. »

Forcément dépité, Grégory Leblanc entend bien très vite remettre les pendules à l’heure. Mais avant le prochain rendez vous du championnat de France (Nogaro) fin avril, il y aura les 24 Heures du Mans. Une 38e édition que « The White » a d’ores et déjà cochée sur son calendrier.

« 38e édition c’est un signe ça non ? » Visiblement Grégory n’avait tout de même pas complétement perdu le sens de l’humour ce soir.

Classement provisoire :

1. E. Jonchière (BMW) 36 points

2. K. Foray (Yamaha) 35 points

3. G. Black (Suzuki) 34 points

4. D. Checa (Yamaha) 31 points

5. S. Gimbert (Honda) 22 points

21e G. Leblanc (Kawasaki SRC-Pirelli) 1 point

greg-the-white-src


le-mans-fsbk-2015

carbone stafler

carenage moto competition polyester carbone