stafler polyester et composites

Pièces Racing Carbone Kevlar Polyester Composites

FSBK Carole 2014

Grégory LEBLANC en pleine attaque aux qualifications.

Grégory LEBLANC en pleine attaque aux qualifications.


Grégory Leblanc deuxième temps pour 1 millième !

L’unique séance de qualification a rendu son verdict et le moins que l’on puisse dire c’est que le résultat est un peu dur à avaler pour Grégory Leblanc. En effet, le pilote de la Kawasaki ZX-10R numéro 1 a échoué d’un minuscule millième dans sa course à la pôle position.
Certes l’essentiel est là. Il partira en fin d’après midi de la première ligne de la grille de départ, mais le résultat laisse un gout amer d’autant plus que Grégory a chuté dans son dernier tour alors qu’il était en avance sur son temps de référence.
Une chute sans conséquence physique, fort heureusement, mais qui forcément n’est pas la meilleure façon de se lancer dans un week-end d’importance.
Du coté des points positifs, le pilote Kawasaki SRC a été l’un des plus régulier au chrono et bien sur l’un des deux seuls pilotes à passer la barre de la minute au tour. Enfin, son adversaire direct au championnat qui a réussi à se maintenir in extremis sur la première ligne, accuse un retard assez conséquent avec un écart de 869 millièmes.
Espérons que Grégory Leblanc sera en mesure de rééditer ses chronos en course afin de se mettre très rapidement à l’abri.

Comme lors de la séance de qualification, Grégory Leblanc a du s’incliner cet après midi face à Etienne Masson pour le gain de la première manche.
Pourtant bien parti et passé en tête avant la fin du premier tour, le pilote Kawasaki SRC a mené l’épreuve durant les deux tiers de la course, comptant jusqu’à trois secondes d’avance sur ses poursuivants. Malheureusement, un groupe d’attardés lui a fait perdre une grosse partie de son avance à 10 tours de l’arrivée permettant à Masson de se rapprocher. Ce dernier a également profité d’une perte de motricité du pilote Kawasaki pour revenir sur ses talons et porter l’estocade à quatre tours de la fin.
« C’est forcément un peu rageant mais l’un dans l’autre le résultat global est satisfaisant. Je n’ai pas pu contenir le retour d’Etienne car je ne pouvais plus accélérer. Ici les contraintes sur les pneumatiques sont très importantes et avec une température de piste différente de celle des essais peut être n’avions nous pas les bons réglages et le meilleur pneu pour ces conditions. Malgré tout je réalise le meilleur temps en course ce qui me permet d’obtenir; la pôle pour demain et un point de bonus. Au final, je marque donc 23 points au lieu des 25 d’une victoire. Autant dire qu’il n’y a pas péril en la demeure. De plus mon adversaire direct au championnat ne termine que quatrième donc j’accentue encore un peu plus l’écart entre nous. »

Au provisoire avant la seconde manche de demain, Grégory Leblanc possède désormais 50 points d’avance sur Sébastien Gimbert. Autrement dit si il s’impose demain devant son rival et en réalisant le meilleur tour en course, Grégory Leblanc remportera un deuxième titre consécutif Superbike.
On croise les doigts….


Résultats de la 1e manche
1. E. Masson (Suzuki) les 23 tours en 23’31 »596
2. G. Leblanc (Kawasaki SRC-Pirelli) à 0 »986
3. N. Salchaud (Kawasaki) à 1 »900
4. S. Gimbert (Honda) à 2 »119
5. G. Black (Suzuki) à 3 »634


Grégory LEBLANC à l’assaut du record du tour


Grégory Leblanc à cinq points du titre !

La seconde manche en a donc décidé ainsi, Grégory Leblanc devra patienter jusqu’à Nogaro pour certainement y coiffer un deuxième titre de champion de France Superbike. Sur le rendez vous parisien du circuit Carole, le pilote Kawasaki SRC n’a pas vraiment trouvé la bonne adéquation entre machine et pneus et a été pénalisé par un manque de motricité sur les deux courses. Même si la déception est compréhensible, le tableau est tout de même bien moins noir que cette quatrième place ne pourrait le laisser supposer. Bien sur The White marche à la victoire mais si l’on se penche sur le classement provisoire le prochain rendez vous s’annonce tout de même loin d’être compliqué.
En effet le pilote de la Kawasaki ZX-10R numéro un devra marquer 5 points sur l’ensemble du week-end gersois. Autant dire que le challenge est bien évidemment à sa porté. Pour autant cela ne calmait pas sa déception.
« Plus que de ne pas être titré, c’est avant tout la déception de ne pas avoir pu m’exprimer correctement qui prédomine ce soir. Depuis le début du week-end nous n’avons pas réussi à solutionner nos problèmes de motricité et de fait il était difficile de faire mieux. Je suis déçu mais il ne faut pas tout bruler, ce n’est que partie remise. L’an passé j’étais allé à Albi pour un point, cette saison ce sera cinq. Je ménage le suspens en quelque sorte (rires) ! Je vais maintenant profiter de cette semaine et demie avant le rendez vous de Nogaro pour me ressourcer et me refaire une santé physique. Depuis fin juillet je n’ai pas trop levé le pied et cela je commence à le ressentir. Ce break va me faire le plus grand bien pour cette dernière ligne droite de la saison avec Nogaro et surtout dans la foulé les 24 Heures du Mans. »
Contrarié mais néanmoins motivé, il n’en faut pas plus pour savoir que Grégory Leblanc sera exact au rendez vous de ses prochaines échéances…!


Résultats de la 2e manche
1. G. Black (Suzuki) les 25 tours en 25’46 »842
2. N. Salchaud (Kawasaki) à 0 »894
3. S. Gimbert (Honda) à 4 »371
4. G. Leblanc (Kawasaki SRC-Pirelli) à 5 »239
5. D. Muscat (Ducati) à 14 »722


grille de depart fsbk carole #1 gregory leblanc

Classement provisoire :

1. G. Leblanc (Kawasaki SRC-Pirelli) 238 points
2. S. Gimbert (Honda) 190 points
3. E. Masson (Suzuki) 179 points
4. N. Salchaud (Kawasaki) 166 points
5. G. Black (Suzuki) 154 points

Catégorie Stock :

Salchaud (165 points) devance Gregg Black (155 points), Baptiste Guittet (128 points) et Nicolas Pouhair (123 points).

Le pilote du Team Kawasaki SRC occupe toujours la tête du classement provisoire de la catégorie Superbike Stock.

carbone stafler

Photos : E. Célis

carenage moto competition polyester carbone