stafler polyester et composites

Pièces Racing Carbone Kevlar Polyester Composites

Bol d’Or Magny-Cours 2014

3e victoire consécutive au Bol d’Or pour le Team Kawasaki SRC #11

team src

Arrivée de Grégory LEBLANC sous le drapeau à damiers

Gilles Stafler, team-manager du SRC : « C’est notre plus belle victoire après la première aux 24 Heures du Mans 2010. En tout cas, ça a été la plus dure. Il fallait surtout éviter de se tromper dans le choix des pneus. Le facteur chance nous a parfois aidés. La moto est facile et très fiable. Mathieu Lagrive a été un vrai guerrier. S’il n’était pas sorti de l’hôpital, je ne sais vraiment pas que j’aurais fait. Le staff technique est parfaitement au point. Tout se termine bien. La semaine n’avait pas bien démarré avec le coup de téléphone de Fabien Foret qui ne pouvait pas venir (parti en Superbike), puis la chute de Mathieu. Je n’aurais pas misé sur moi-même à ce moment-là. »
podium du team src

Nicolas SALCHAUD – Grégory LEBLANC – Matthieu LAGRIVE & Gilles STAFLER du Team SRC #11


Si elle est la dernière à rouler à Magny-Cours, l’édition du Bol d’Or 2014 aura aussi marqué les mémoires par le suspense et les conditions météo difficiles qui auront prévalu jusqu’à l’arrivée. Les pilotes nous racontent ce qu’ils ont vécu.

Mathieu Lagrive, SRC : « J’ai la troisième vertèbre dorsale fracturée. J’ai voulu sortir de l’hôpital jeudi pour remonter sur la moto. Contre l’avis médical puisque j’avais aussi un traumatisme crânien qui nécessite 24 heures de repos. Je savais que sous la pluie le pilotage serait moins exigeant. J’ai fait mon premier relais sous la pluie, on s’est tiré la bourre avec Kenny Foray, c’était agréable. Gilles (Stafler, team-manager du SRC, ndlr) attendait que la pluie retombe pour que je reparte. Mais ça ne venait pas alors je lui ai dit que j’y retournais. J’ai tenu les chronos pendant ce relais, mais le corps n’a pas tenu. Après, ça n’aurait pas été raisonnable pour moi et pour les autres de continuer. »

Nicolas Salchaud, SRC : « Le team m’intègre très bien. C’est une joie de travailler avec cette équipe. Avec en plus des bons résultats. Personnellement, ça allait bien pour doubler les relais, j’ai pu gérer la fatigue. On avait bien travaillé pour cela en amont. »

Grégory Leblanc, SRC : « Je m’attendais à une course difficile avec la météo. On avait un gros rythme. Sur le sec, on serait remonté très vite. Mais j’ai eu un problème de grip sous la pluie. Je suis tombé sans trop savoir pourquoi. J’ai perdu l’arrière. On s’est retrouvé 32èmes. Mathieu, en un relais avec une vertèbre cassé est remonté à la 14ème place. Après, je n’ai pas vu les relais défiler. C’est la plus dure des courses que j’ai gagnées. »


Le Team SRC #11au complet

Le Team SRC #11au complet

Crédits photos : Droits réservéscarbone stafler

carenage moto competition polyester carbone